Comments are off for this post

Day One – 7 avril 2017

 

Le Peuple de l’Herbe, formé en 1997 et originaire de Lyon, est un groupe composé de 8 membres : Pee, Psychostick, Spagg, Varou, Simon Girard, JC001, Oddateee et Marc Nammour. Ils reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène avec un nouvel album :

Stay Tuned. Rester à l’écoute. Rester en éveil.

Le Peuple de l’Herbe a un message : au cœur d’un monde qui tourne définitivement à l’envers, résistons. Autant avec des mots justes que des notes qui dissonent. Refrain populaire, jamais populiste. Bien au-delà des frontières. Mentalement et musicalement érigées. Oui le groupe est désormais au-delà. Forcément plus mature mais surtout riche de toutes les influences – Rap, Rock & Roll, Funk, Électro & co – qu’il a su complètement digérer au fil du temps.

Hymne au métissage des musiques et des hommes. Entre puissance de l’instrumentation et profondeur de l’écrit. Le Peuple de l’Herbe a peut-être finalement atteint aujourd’hui le Next Level qui donnait un titre à son précédent disque.

Le Peuple parle à l’oreille du Peuple. Et c’est Vendredi 7 Avril, à Grenoble, sur les planches du Festival Roots’n’Culture, qu’il nous amènera sur les routes de la réflexion, comme il le fait, chaque fois plus intensément, depuis maintenant 20 ans.

Label : Discograph

Soundcloud, YouTube, Site

 

Tetra Hydro K, ce groupe bisontin fondé en 2010, ne s’en tient pas uniquement au dub classique et propose sa version de la bass music avec des tons d’electro-acoustic pour le plus grand bonheur de tous.

Le duo est composé de Kanay (machines, composition, communication) et de Krilong (Saxophone, mélodica, composition). Ces jeunes sorciers, fervents dub makers tels qu’ils se définissent, ont bien l’objectif de nous plonger dans une transe festive le 7 avril à Saint-Martin d’Hères. Leurs influences musicales sont multiples : dub, steppa, jungle, drum’n’bass, jazz… Ils ont partagé la scène avec de nombreux artistes du mouvement, et pas loin des meilleurs. On peut notamment citer High Tone, Panda Dub, Asian Dub Foundation, OndubGround et plein d’autres.

Aujourd’hui THK est de plus en plus reconnu et actif dans le milieu. Entre concerts et festivals, le duo ne s’arrête plus. Vous avez peut-être eu l’occasion de les croiser au Hadra Trance Festival cet été (nous oui), et ils sont actuellement en tournée en Europe.

Fidèles au rendez-vous, c’est avec une joie sans pareille que nous les accueillons cette année. Ils avaient répondu présents à d’autres de nos événements, pour la September Roots la saison dernière à la Belle Electrique ou encore au Festival d’Hiver de 2015. Sans aucun doute, Tetra Hydro K nous offrira un véritable moment de bonheur, full of bass’n’energy !

Labels : 7lakesMeltdown Dubs (Melting Pot Records), ODG (Original Dub Gathering)

Souncloud, Site

 

Lors de cette première soirée, nous avons le plaisir d’accueillir Krak In Dub. Pionnier du mouvement Junglist en France dans les années 90, l’artiste a collaboré avec des légendes jamaïcaines telles que Capleton, Lone Ranger ou encore Demolition Man.

En 1997, il intègre Mas I Mas, le premier sound sysem Jungle en France. Mais il ne s’en tient pas à cela, c’est par la suite qu’il fonde Fogata Sounds, un collectif et label français dédié au Rub A Dubstep.

Au cours de live sets improvisés d’anthologie, Krak in Dub s’est fait un nom grâce à des lignes de basse endiablées, profitant pleinement de la liberté permise par ce style musical. Il a inspiré des générations d’artistes à embrasser le mouvement junglist en s’exportant à travers le monde, de l’Amérique du Sud à l’Europe de l’Est. Sillonnant les routes du monde, il a joué dans quatre continents depuis plus de 20 ans et a produit plus de 50 disques.

Il nous fait l’honneur d’être présent pour cette édition du festival qui s’annonce mémorable.

Soundcloud

 

Comments are closed.